Friday, April 26, 2013

El Cotidiano 26/4/2013


Vendredi !

Dernier jour de la semaine de travail.

Le soleil illumine encore ce début de journée et réchauffe les corps qui se découvrent lentement dans l’attente de l’été.

Dans la même attente de nudité et de plages, hommes et femmes commencent le grand boycotte du gras et du sucré dans l’espoir de retrouver une ligne perdue depuis trop longtemps ou jamais acquise.

Idée originale, ce matin, depuis la deuxième maison sans jardin, je décide de monter sur la balance…. La pesée de la semaine n’avait pas encore été faite et mon petit carnet Weigh Watchers garde des pages incomplètes face à ma lassitude du décompte de points et des kilos qui ne se perdent plus.



Pourtant, ce matin, surprise, le résultat n’est pas déprimant. Je remonte une deuxième fois pour vérifier. C’est acquis, j’ai bien perdu 3,6 kg.

Pour arriver à l’objectif idéal, il faudrait en perdre encore 4,2… Ca me semble bien loin et je me demande si je me souviens encore des formes de mon corps avec ce poids.

A celles et ceux qui s’inquiètent, le « régime » est commencé depuis fin janvier, soit depuis 3 mois.

Je perds lentement. Mais il n’est pas envisageable pour moi de me priver, de me frustrer ou de ne plus avoir le temps de me poser à ne rien faire assise à coté de mon Doudou. Donc, je ne fais pas de sport à outrance. J’en fais bien moins que je n’en ai fait pendant des années.

L’objectif est de retrouver une forme dans laquelle je me sente bien sans avoir besoin de me priver tous les jours ou de faire 8 heures de sport par semaine.

N’oublions pas, je suis parisienne, ou à dire vrai, banlieusarde et je passe déjà une moyenne de 17 h par semaine (5 jours) dans les transports, 48 h au bureau, 35 heures à dormir… il ne me reste plus que 20 heures pour me laver, petit déjeuner, diner, faire du sport et voir mon Doudou… et j’utilise plus du quart le matin pour me réveiller, me laver, m’habiller et me poser pour déjeuner, si j’utilise un autre quart pour faire du sport, il me reste deux heures par soir pour diner avec mon Doudou ou aller au ciné…

Bref, quand on a un Doudou, il faut faire des choix : du sport et des petites fesses, pas de sport, un régime et du temps avec Doudou et compagnie (les chats, le chien et les amis ?).

Ce matin, je fais des calculs et je comprends enfin pourquoi les semaines passent si vite… et si je perdais moins de temps à faire ces calculs, je passerai peut être moins de temps au bureau car j’avancerai plus vite dans mon travail !

Sur ces belles paroles, belle journée à tous.

2 comments:

  1. Coucou,

    je surveille mon poids depuis quelques années, après avoir frôlé l'obésité.... mais bon, je mange, je sporte modérément et j'essaie de ne pas me laisser obséder par les chiffres de la balance (m'enfin, je regarde quand même de temps en temps). Il faut arriver à trouver le juste équilibre, bref conserver une place au bien être et au plaisir. Félicitations pour cette perte de poids ! :) Et plein de bisous

    ReplyDelete